2 mars 2024
Sorties Nature

Un coin de nature préservé : le marais doux de la Tremblade

Explosion de végétation, chants d’oiseaux, senteurs de l’aubépine, fleurs d’iris des marais en grand nombre : c’est bien à une célébration du printemps que Sophie et Monique vous avaient conviés ce samedi 7 mai.

Il convenait de débusquer les petites orchidées sauvages parmi les ombellifères et autres herbes et graminées. 7 espèces ont pu être répertoriées : La belle orchis militaire, l’homme pendu, la grande listère, l’orchis bouc pas encore en fleur, l’orchis pyramidale prête à s’épanouir dans quelques jours, la céphalanthère à feuilles étroites en fin de floraison, l’orchis passion.

Côté oiseaux, difficile de les voir mais on a pu entendre : la fauvette à tête noire, omniprésente, le pouillot véloce, le rouge-gorge, la mésange charbonnière, le pinson des arbres, la grive musicienne, le coucou gris, le loriot, et des passereaux plus caractéristiques des zones humides, la bouscarde de Cetti et la rousserole effarvatte.

Pour les fleurs, outre les buissons d’aubépine en pleine floraison, le cresson amphibie illumine de jaune les fossés et canaux et termine sa floraison. jaune également les iris des marais qui colonisent des prairies entières. Autre plante caractéristique des milieux humides, le carex laiche des rives, avec ses épis noirs et ses petites fleurs jaunes.

Seul regret, aucune libellule et très peu de papillons ; aurore, piéride, vulcain, citron et un petit cuivré.

Peu de participants connaissaient ce secteur de l’arrière pays, classé Natura 2000. Espérons qu’il perdurera des les années qui viennent.